Comment investir dans des entreprises ?

En 18 mois, les actionnaires ayant misé sur la PME toulousaine Antabio, ont vu leur mise de départ revalorisée de 44%. Une success story qui est loin d’être unique dans le panorama entrepreneurial. Actuellement, ce laboratoire pharmaceutique, symbole du Made In France, figure dans le top mondial.

L’essentiel

Parier sur des start-up innovantes expertes dans leur domaine de compétences cherchant à réaliser des levées de fonds ou devenir le partenaire financier de création d’entreprises au concept révolutionnaire peut s’avérer extrêmement payant. Les Petites et Moyennes Entreprises (jusqu’à 250 salariés) ou les Entreprises de Taille Intermédiaire (jusqu’à 5000 employés) se distinguent bien souvent par leurs performances notamment sur le marché boursier.

Ces dernières années, l’ouverture de marchés corporatistes au plus grand nombre, qu’on a nommé l’”uberisation” de l’économie, s’étend à de plus en plus de secteurs d’activité : le tourisme avec Air Bnb, le transport de passagers avec Uber… Certains investisseurs avaient pressenti le succès de ce type de sociétés.

Les PME : des bons placements

Ces sociétés à taille humaine se positionnent souvent sur des marchés porteurs (web, énergies renouvelables, recherche, transports propres), s’inscrivant dans des tendances sociétales plus larges et peuvent se révéler bien plus rentables que les poids lourds du CAC 40.

Les fonds d’investissement s’intéressent de près aux petites sociétés de biotechnologies ou travaillant sur des sources d’énergie nouvelles comme les insectes, sur lesquelles il peut être judicieux d’investir. Dans certains cas, investir dans une PME peut permettre de minorer l’Impôt Sur la Fortune. Plus globalement, ce type de placement peut ouvrir droit à une optimisation fiscale.

Important

Dans certains cas, investir dans une PME peut permettre de minorer l’Impôt sur la fortune. Plus globalement, ce type de placement donner lieu à une optimisation fiscale.

Il existe différentes façons de placer son argent dans une société : directement, en répondant à une levée de fonds, via des obligations émises par l’entreprise (parfois jusqu’à 8% de rendement) par lesquelles on devient actionnaire de l’entreprise, via une holding au capital d’une PME, par un Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI), en achetant ou reprenant les parts de certains actionnaires…

Investir dans ce type d’entreprises peut aussi répondre à l’envie de s’engager dans un projet, le désir de devenir le généreux donateur,
sans qui l’idée de génie ne se serait jamais concrétisée. C’est le credo du “crowdfunding” ou financement participatif, qui connaît un développement spectaculaire, au vu de la réussite des
plateformes dédiées. Que ce soit la création d’une ferme biologique ou la conception d’un nouveau moyen de transport propre, les projets dans lesquels investir sont variés et nombreux.

Investir dans ce type d’entreprises peut aussi répondre à l’envie de s’engager dans l’aboutissement un projet. C’est le credo du “crowdfunding” ou financement participatif

Pour en savoir plus