Crise de Facebook et perte en bourse

Il aura fallu d’un scandale médiatique pour que Mark Zuckerberg, le dirigeant du plus grand réseau social du monde, à savoir Facebook, voit sa société perdre des milliards de dollars en quelques jours. Retour sur une affaire qui a soulevé le problème de l’utilisation et du contrôle des données personnelles.

L’origine de la crise de Facebook

En mars dernier, les journaux américains The New York Times et The Guardian ont révélé que l’entreprise Cambridge Analytica aurait récupéré les données personnelles des utilisateurs du célèbre réseau social Facebook sans leur consentement. Alors que le chiffre annoncé était de 50 millions de personnes touchées, ce sont finalement 87 millions d’utilisateurs qui ont vu leurs données subtilisées. La grande majorité se situant aux Etats-Unis. Un scandale qui a obligé le dirigeant de Facebook, Mark Zuckerberg, à s’expliquer devant le Congrès américain.

La collecte de ces données personnelles auraient contribué à des fins politiques lors de la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016. Son directeur de campagne se serait servi de ces informations pour influencer le vote des électeurs américains par l’intermédiaire d’une campagne ciblée. Une affaire qui a eu des répercussions financières pour Mark Zuckerberg qui a vu sa société chuter en bourse en l’espace de quelques jours seulement. Du côté de Cambridge Analytica, le dirigeant a été suspendu et la société a déposé une procédure d’insolvabilité en mai dernier.

Une chute en bourse inévitable

Entré en bourse en 2012, Facebook a connu sa plus importante crise boursière avec le scandale de Cambridge Analytica. Seulement 2 jours après la publication de cette affaire, la société a perdu 60 milliards de dollars de capitalisation boursière, soit environ 50 millions d’euros. Le cours de l’action a chuté de 10,8 %. Mark Zuckerberg possède pas moins de 400 millions d’actions Facebook, ayant pour conséquence une perte de quelques 8 milliards de dollars sur sa fortune, dans le mois qui a suivi la révélation de l’affaire.

Les conséquences auraient pu être « juste » financières mais elles ont eu une plus grande portée. Tout comme la justice américaine qui a ouvert une enquête, les investisseurs réclament des explications et craignent que les utilisateurs et les annonceurs présents sur Facebook délaissent le réseau social. Dans le même temps, les actionnaires ont porté plainte devant le tribunal de San Francisco en accusant Facebook de leurs pertes suite à la chute du cours de l’action. Il faut savoir que cette dernière a également fortement impacté d’autres grands groupes comme Amazon, Netflix et Apple qui ont perdu de leur côté 1,5 %.

crusades essay introduction grand slam bet horse racing how to make a ton of money fast rent poker tables near me what is a federal stafford loan bus trips to louisiana casinos from san antonio ways to make money over the summer for college students female viagra effects prank how much money should you be earning to move out poker mavens show card smoker poker viagra is like a coffin loan origination system wiki how much money do programmers get n italy how to make pocket money online vanessa rousso poker player learn forex online slot machine ownership law canada best betting tips twitter making money snapchat discover does apple or microsoft make more money magellan forex volumen forex estrategia best ante post cheltenham bets can i take xanax with viagra espn poker club download how to make a lot of money with uber diy poker table top youtube indian dreaming wonder 4 slot machines gta online ps4 money giveaway